Formations

Accueil » Formations » Formations

Formation à l'ingénierie de la formation pour des enseignants débutants

Présentation de la formation

Cette formation « ingénierie de formation » s’est déroulée dans les locaux du Crefeco, à Sofia, du 26 septembre au 30 septembre 2011. Elle a réuni 18 stagiaires débutants (à raison de 3 représentants par pays membre) pendant 30 heures.

La question de l’entrée dans le métier des enseignants du FLE est travaillée par un certain nombre de tensions, que l’on peut regrouper autour de trois axes :

  • celui des compétences et des gestes professionnels à construire
  • celui des attentes institutionnelles re-questionnées par la dimension contextuelle de l’exercice du métier « enseignant de FLE »
  • celui du jeune enseignant lui-même confronté à la complexité des pratiques, sans qu’il puisse vraiment s’appuyer sur une formation professionnelle antérieure

Ce stage a donc visé à aider les jeunes collègues à construire une professionnalité adaptée, en appréhendant certains organisateurs de l’activité du professeur de FLE, en interrogeant la construction de gestes professionnels, en mettant en valeur l’importance de la cohérence didactique et en soulignant la nécessité de l’ajustement continuel du praticien dans sa classe. Il s’est agi de travailler à la réunion des trois dimensions linguistique, culturelle et identitaire dans l’enseignementapprentissage du français, de proposer et de réfléchir à de nouvelles pratiques mettant en jeu interactivité, appropriation et évolution.

Le déroulement du stage a tenu compte de ces objectifs en centrant le travail des stagiaires sur trois objectifs :

  • renforcer des compétences professionnelles
  • acquérir des savoirs et des savoir-faire innovants en didactique du FLE
  • développer des compétences d’auto-analyse

Le travail des stagiaires s’est d’abord concentré sur la préparation du cours, puis sur son déroulement et enfin sur la réflexion à mener après sa réalisation. Le but était clairement de faire de nos jeunes collègues des professeurs à la fois impliqués et engagés, avec une conscience claire de ce qui les relie à un collectif professionnel de manière à ce qu’ils ne vivent pas leur expérience professionnelle comme un isolement.

Le recentrage sur l’amont d’un cours a conduit à analyser les ressources disponibles, les types de supports possibles (avec des supports innovants tels le réseau social « facebook » ou encore l’album jeunesse…), l’anticipation des obstacles potentiels sur les plans linguistique, culturel et didactique. Le contrat didactique a été rappelé, ainsi que l’importance dans l’enseignement du FLE de la réflexion méthodologique et de la contextualisation didactique. La question « quel français enseigner ?» a été posée dans ses différents enjeux.

L’analyse du déroulement d’un cours a permis de définir le contrat d’apprentissage, de développer la construction de gestes professionnels (essentiellement autour des gestes suivants, qui ont été déclinés : intervenir / apprendre / organiser / transmettre), et le développement des modalités personnelles d’ajustement ont été travaillés. Enfin la notion de « construction de l’élève » a été construite.

A partir de séquences filmées apportées par les stagiaires eux-mêmes, une analyse réflexive et critique post-cours a été stimulée (auto-confrontation et analyse). Les stagiaires ont travaillé autour des points suivants : l’éthique de l’enseignant de FLE (bienveillance, écoute, respect, équité, postulat d’éducabilité), les savoirs (plasticité du savoir, choix des méthodes, complémentarité des supports), l’ordre (gestes professionnels, anticipation, prévention, planification) et l’ancrage de l’activité (l’amont et l’aval de la leçon, l’utilisation de l’espace scolaire, l’articulation des activités individuelles au projet collectif).

La grande force de ce stage est venue de l’implication des stagiaires vis à vis de la langue française et de leur profession. La mutualisation des pratiques et des réflexions a été remarquable, et extrêmement féconde. Une véritable entité régionale existe, autour de la profession d’enseignant de FLE, chez ces jeunes collègues.

Françoise DEMOUGIN,
IUFM de Montpellier, France

Liste des participants

Matériel pédagogique de la formation


Identifiant
Mot de passe